Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

Le riesling

Le riesling est l’un des plus grands cépages blancs du monde, et l’un des plus cultivés, mais en France, c’est seulement en Alsace qu’il est bien connu. Il y donne des vins blancs secs de très grande qualité, mais aussi des vins liquoreux étonnants, issus de vendanges tardives. En dehors de l’Alsace, on trouve du riesling partout en Europe, notamment en Allemagne, mais aussi en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique du Sud et en Australie. Pour autant, il existe plusieurs sortes de rieslings, et le nombre de ses synonymes est incalculable. Ce qui rend les spécialistes très prudents, car ils savent que sa qualité est fort différente selon le pays où il est cultivé.
Pour l’ampélographe Jancis Robinson, le vrai riesling, celui de l’Alsace, est un cépage « de qualité insurpassable, indiscutablement aristocratique, et ridiculement sous-estimé ». Par qui ? On l’ignore, car le riesling représente environ 80 000 hectares de plantations sur la planète, ce qui n’est pas marginal. Mais l’éloge demeure et ce commentaire pourrait s’appliquer aux Grands Crus d’Alsace, qui sont parmi les plus grands vins blancs du monde.
Selon les grands dégustateurs alsaciens, le riesling contient 150 constituants aromatiques ! Certains avancent le tilleul, l’ananas, le coing, le miel, d’autres le calcaire, le citron, l’acacia, la résine et même le pétrole… Mais tous considèrent que ce vin accompagne aussi bien les poissons que la choucroute, les volailles et toute la cuisine de la mer. La puissance et l’intensité de ses arômes autorisent le mariage avec de nombreux plats, et la riche gastronomie alsacienne s’en accommode parfaitement.
Le riesling s’adapte à plusieurs terroirs et plusieurs climats, ce qui explique son expansion sur les cinq continents. C’est un cépage robuste, qui ne craint pas le froid le plus vif, pour lequel les vignerons allemands, notamment ceux de la vallée du Rhin et de la vallée de la Moselle, affichent une véritable vénération. Certains vins qu’ils élaborent avec des rendements minuscules font partie des vins les plus chers du monde. Ce qui vaut au riesling le surnom d’« enfant noble du Rhin ».