Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

Le pinot meunier

Le meunier est un cépage noir qui fait partie de la grande famille des pinots. Il est surtout connu pour être l’un des trois grands cépages de la Champagne, et celui qui est le plus planté dans cette appellation, principalement dans les départements de la Marne et de l’Aisne. Mais il n’est pas le plus noble au regard du prestige international de son cousin le pinot noir et du chardonnay. Pourtant….
Pourtant, le meunier est bien indissociable de la qualité et de la renommée des grands Champagnes, y compris les Rosés. Mais il n’est pas que cela : on le trouve en ordre un peu dispersé au sein de divers vignobles français, ceux de la vallée de la Loire notamment, en Bourgogne, dans l’Aube et beaucoup en Allemagne. C’est un cépage facile, sensible à l’oïdium et à la pourriture, au débourrement tardif, qui ne craint pas les gelées. Il donne des grappes compactes de petits raisins noirs au jus abondant. Lesquels donnent à leur tour des vins peu colorés et peu alcoolisés, mais vifs et riches en arômes. Presque toujours en assemblage, ils apportent une vivacité recherchée en année chaude, un fruit agréable et une structure alerte.
L’adaptation du meunier à l’effervescence et ses qualités naturelles prédisposent ses vins à des climats continentaux, où il est devenu non seulement utile, mais finalement indispensable. Sans lui, la moitié de la production champenoise disparaitrait.