Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

Le sangiovese

Le sangiovese est un cépage noir originaire du centre de l’Italie. Son nom signifie «  sang de Jupiter ». On le trouve de la Romagne à la Campanie, avec son berceau en Toscane. C’est le cépage le plus répandu du pays puisqu’il représente plus de 10% de la surface viticole cultivée. Il est présent dans cinquante-trois provinces et entre dans les assemblages des vins les plus prestigieux de la péninsule :  en premier lieu Chianti et Chianti Classico, Carmignano, Brunello di Montalcino (dont il constitue l’unique cépage) et Vino Nobile di Monteplulciano, Montefalco Rosso, Sangiovese di Romagna ou encore Morellino di Scansano. En fait, il faudrait mieux parler de famille de cépages, car l’on distingue différents clones ou différentes variétés de sangiovese selon les lieux. En Toscane, il n’existe pas de réelle différence entre le Sangiovese Grosso (appelé parfois Brunello) et le Sangiovese Piccolo. Outre l’Italie, le cépage est présent en Amérique du Nord et Amérique du Sud où il a été apporté par les immigrants italiens. Il est  important à Mendoza en Argentine (près de 3 000 hectares), ainsi qu’en Californie (environ 1 400 hectares) et en Corse, sous la variété nielluccio.

Il donne des vins plus élégants, lorsqu’il est planté sur des sols calcaires qu’il apprécie particulièrement. Il bourgeonne tôt et mûrit lentement, développant ainsi toute sa richesse. Il est caractérisé par une acidité importante.

Jeune, le sangiovese, qui n’est pas très aromatique, exhale des arômes de fraise avec des touches épicées. En vieillissant, il évolue vers des notes subtiles de cerise mûre et de feuille de thé.