Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

Le petit manseng

Le petit manseng, ou manseng blanc, est un cépage blanc originaire du Sud-Ouest de la France et plus spécialement des environs de Pau. Avec le gros manseng, c’est un cépage de base du jurançon, produit dans le Béarn. Il participe de la légende de ce vin si célèbre depuis le baptême d’Henri IV. Le petit manseng est souvent en assemblage avec le courbu, autre cépage du Sud-Ouest. Ses grappes et ses baies sont petites et d’une couleur dorée à maturité. Elles sont souvent laissées en place jusqu’en décembre pour élaborer des vins en vendanges tardives. On retrouve ce cépage également dans le Languedoc et dans l’AOC Pacherenc du Vic-Bilh. Il sert aussi de cépage complémentaire pour le floc de Gascogne et les vins de Tursan. Le petit manseng représente environ 1 000 hectares en France. Il apprécie les sols profonds à cailloux roulés et bien drainés. Récemment, il s’est implanté dans le Nouveau Monde, notamment en Californie, dans l’Oregon et en Australie. Il est présent en Uruguay où il a été importé avec le tannat par les émigrés basques à partir du milieu du 19e siècle.

Le petit manseng donne des vins blancs secs, très fruités et vifs, ainsi que des vins moelleux richement aromatiques, aux notes de fruits exotiques, d’ananas, de miel et de pain d’épices. Ces derniers ont un potentiel de garde important.