Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

Le gros manseng

Le gros manseng est un cépage blanc originaire du Béarn. Il est proche du petit manseng, mais il en diffère par la taille de ses baies, plus grosses, et par sa résistance à la coulure. Son débourrement est précoce, mais sa maturation est longue. C’est pourquoi il apprécie l’arrière-saison douce du Sud-Ouest de la France. Les sols argilo-calcaires de cette région lui conviennent, ainsi que le climat équilibré en précipitations tout au long de l’année. Ce cépage, qui recouvre environ 3 000 hectares, est surtout présent au sud de la Gascogne, dans le Béarn et au pays Basque. Il est permis notamment dans la composition des vins blancs secs de Jurançon, du Béarn, des Côtes de Gascogne et des AOC Pacherenc du Vic-Bilh et Tursan. On le retrouve aussi dans le floc de Gascogne. Le gros manseng apporte de l’épaisseur et une certaine longueur en assemblage avec le colombard, l’ugni blanc, le sauvignon ou le courbu.

Les arômes caractéristiques du gros manseng sont le coing et l’abricot avec des nuances de fruits exotiques et d’agrumes. Il donne des vins puissants à forte acidité. Récoltés à surmaturité, ses raisins peuvent donner des vins moelleux qui accompagnent parfaitement les foies gras du Sud-Ouest.