Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

Le colombard

Le colombard est un cépage blanc vigoureux, originaire des Charentes qui sert essentiellement en France à l’élaboration du Cognac, de l’Armagnac ou du pineau des Charentes. Depuis quelques années, il sert aussi à celle des vins blancs de Gascogne et du pays charentais à boire jeunes. On peut aussi le retrouver en Côtes de Blaye ou dans l’Entre-deux-Mers. Ce sont des vins appréciés pour la vivacité de leurs notes fruitées et exotiques. Le colombard représente plus de 6 000 hectares en France ; mais ses territoires d’élection sont avant tout la Californie (20 000 hectares dans les années 2000) et l’Afrique du Sud (8 500 hectares). On le trouve aussi en Australie. Il apprécie les sols calcaires et argilo-calcaires. Il est peu résistant à la sécheresse, c’est pourquoi il se plaît sous le climat du Sud-Ouest, chaud en été avec un apport d’eau régulier.

Il donne des vins aromatiques aux notes d’agrumes, de pêche et de nectarine et des nuances exotiques. Il est souvent assemblé avec du sémillon, du gros manseng, de l’ugni blanc et parfois avec du sauvignon, pour plus de longueur en bouche. Il tend à être remplacé par l’ugni blanc.