Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

Le Terret blanc

Le terret blanc, appelé aussi bourret, est un cépage blanc principalement cultivé dans le Midi de la France. C’est un cépage tardif muté du terret noir. Ses grappes pyramidales et ses baies sont moyennes. Ces dernières sont de forme oblongue. Ce cépage tardif sert de cépage principal pour certains vins blancs du Pays d’Oc et entre dans la composition des vins du Minervois. Il sert accessoirement à l’assemblage de vins des Côtes du Rhône, de Cassis, des Costières de Nîmes, des Coteaux du Languedoc et des Corbières. Il peut aussi être utilisé pour la production de certains rosés languedociens, du Var ou du Vaucluse. Il est planté aujourd’hui sur plus de 1 300 hectares, mais il est en déclin depuis les années 1980. Dans l’Hérault, il servait à l’élaboration d’un vermouth local.

Le terret blanc est souvent assemblé entre autres avec le grenache blanc, le bourboulenc, la clairette, la roussanne et la marsanne. Il donne naissance à des vins légers, nerveux et parfumés.