Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les cépages

La marsanne

La marsanne, qui doit son nom au village du même nom près de Montélimar, est l’un des cépages blancs traditionnels des Côtes du Rhône septentrionales. Elle est présente surtout au bord du Rhône, mais aussi en Provence (autour de Cassis), dans l’Ardèche, dans le Languedoc-Roussillon et plus confidentiellement dans les contreforts savoyards. Ses vignes recouvrent environ 1 400 hectares en France. Elle est attestée dès le 12e siècle dans la charte de fondation de l’abbaye de Bonlieu. Elle est appelée grosse roussette en Savoie et ermitage dans le Valais, où elle est à la base de vins doux et de vins secs.  La marsanne est implantée sur des terrains pauvres et caillouteux de coteaux bien exposés au soleil qui supportent des climats frais en hiver. C’est un cépage vigoureux et rustique, très productif. On la retrouve dans les Côtes du Rhône septentrionales pour les appellations Crozes-Hermitage, Hermitage (où elle entre pour 90 à  95% des blancs), Saint-Joseph, Saint-Péray (où elle est à l’origine d’un vin effervescent et d’un vin sec associés à la roussanne), et dans les Côtes du Rhône méridionales pour les appellations Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages, Costières de Nîmes, Ventoux,  Côtes du Vivarais, etc. L’Australie est également un pays de prédilection de la marsanne. L’Espagne cultive ce cépage sous le nom de marsana, dans le nord-est du pays. La marsanne est aussi présente aux États-Unis, et marginalement en Italie et en Bulgarie.

La marsanne produit de grosses grappes à petits grains dorés arrondis, bien juteux et vigoureux au débourrement tardif. Elle donne des vins parfumés aux arômes fruités (pêche, agrumes) et floraux avec des notes miellées. Au vieillissement, ils développent des touches de noisette et de coing caractéristiques, mais ces notes finissent par s’estomper au bout de quelques années. Ils ont une acidité moyenne, ce qui permet de les déguster jeunes. La marsanne est le plus souvent associée à la roussanne, pour plus de bouquet et d’acidité donc de persistance, mais aussi au viognier ou au grenache blanc qu’elle relève.