Le Journal du Vin


Les cépages :

Donzelinho branco

Le donzelinho branco (ce qui signifie « damoiseau blanc ») est un cépage blanc précoce du nord du Portugal.

Touriga franca

Le touriga franca est l’un des cépages noirs majeurs du Portugal.

Verdelho

Le verdelho est un cépage blanc du Portugal dont la surface d’exploitation est d’environ 2 500 hectares.

Corvina

La corvina veronese est un cépage noir vigoureux et tardif, originaire du nord de l’Italie (régions de Parme, Vérone, Plaisance, Brescia, lac de Garde, Vénétie, etc.).

Fer servadou

Le fer servadou, connu aussi sous le nom de mansois en Aveyron, de pinenc en Gascogne ou de braucol à Gaillac, est un cépage noir originaire du Sud-Ouest de la France.

Duras

Le duras, appelé aussi durazé, est un cépage noir originaire du Tarn.

Ondenc

L’ondenc, ou blanquette de Gaillac, est un cépage blanc précoce, originaire du Sud-Ouest de la France, vraisemblablement autour d’Ondes, village situé entre Toulouse et Fronton.

Tempranillo

Le tempranillo (tinto roriz au Portugal) est un cépage noir précoce majeur de la péninsule ibérique (113 000 hectares en Espagne) où il est présent depuis l’époque phénicienne.

Touriga nacional

Le touriga nacional est un cépage noir du Portugal qui sert à l’assemblage des meilleurs vins de Porto.

Tinta barroca

Le tinta barroca (ou tinta vigaria) est l’un des six cépages majeurs qui entrent dans la composition de vins de Porto.

La corvina veronese

La corvina veronese est un cépage noir vigoureux et tardif, originaire du nord de l’Italie (régions de Parme, Vérone, Plaisance, Brescia, lac de Garde, Vénétie, etc.).

Le ciliegiolo

Le ciliegiolo (ce qui vient du mot «  cerise » en italien) est un cépage noir italien au débourrement précoce, cultivé surtout en Toscane et en Ombrie et un peu dans les Abruzzes et dans le Latium.

La malvasia

La malvasia – ou malvoisie en français – est une famille de cépages méditerranéens tardifs et vigoureux, peut-être d’origine grecque.

Le sagrantino

Le sagrantino est un cépage rouge italien que l’on trouve en Ombrie et dans la province de Pérouse au centre de l’Italie. Il

Le Terret blanc

Le terret blanc, appelé aussi bourret, est un cépage blanc principalement cultivé dans le Midi de la France.

Le terret noir

Le terret noir est un cépage noir français principalement cultivé dans le Midi de la France.

Le sangiovese

Le sangiovese est un cépage noir originaire du centre de l’Italie.

La barbera

La barbera est un cépage noir d’Italie, le troisième en surface plantée (environ 30 000 hectares) après le sangiovese et le montepulciano.

Le gros manseng

Le gros manseng est un cépage blanc originaire du Béarn. Il est proche du petit manseng, mais il en diffère par la taille de ses baies, plus grosses, et par sa résistance à la coulure.

Le piquepoul blanc

Le piquepoul (ou picpoul) blanc est un cépage blanc que l’on trouve surtout en Languedoc et en Provence.

Le pinot blanc

Le pinot blanc est un cépage blanc. C’est une mutation du pinot noir, originaire de Bourgogne.

Le mauzac

Le mauzac est un cépage blanc tardif originaire de la vallée tarnaise.

Le colombard

Le colombard est un cépage blanc vigoureux, originaire des Charentes qui sert essentiellement en France à l’élaboration du Cognac, de l’Armagnac ou du pineau des Charentes.

La négrette

La négrette est un cépage noir, tardif et vigoureux, originaire du Sud-Ouest de la France et plus précisément des environs de Toulouse.

Le grolleau

Le grolleau est un cépage noir précoce originaire de Touraine. Son nom vient de « grolle » qui signifie corbeau en vieux français, à cause de la couleur de ses baies

Le pinot gris

Le pinot gris est un cépage précoce originaire des environs de Dijon. C’est une mutation du pinot noir.

Le petit manseng

Le petit manseng, ou manseng blanc, est un cépage blanc originaire du Sud-Ouest de la France et plus spécialement des environs de Pau.

La marsanne

La marsanne, qui doit son nom au village du même nom près de Montélimar, est l’un des cépages blancs traditionnels des Côtes du Rhône septentrionales.

La roussanne

Originaire du nord de la vallée du Rhône, la roussanne est un cépage blanc à maturité tardive que l’on trouve surtout dans la vallée du Rhône et le Midi de la France.

Le bourboulenc

Le bourboulenc est un cépage blanc tardif peu sucré que l’on trouve dans les piémonts des collines du Midi de la France. Ses grappes et ses baies sont moyennes.

L’ugni blanc

L’ugni blanc est un cépage blanc tardif originaire d’Italie où il est connu sous le nom de Trebbiano et où il est à l’origine de sept appellations d’origine contrôlée

Le nielluccio

Le nielluccio est un cépage noir précoce, dont l’origine selon la plupart des experts est génoise, et que l’on retrouve surtout en Corse.

Le pinot meunier

Le meunier est un cépage noir qui fait partie de la grande famille des pinots. Il est surtout connu pour être l’un des trois grands cépages de la Champagne, et celui qui est le plus planté dans cette appellation, principalement dans les départements de la Marne et de l’Aisne.

Le viognier

Le viognier est un cépage blanc de très grande qualité, dont la renommée est inversement proportionnelle à son abondance : ce cépage confidentiel a failli disparaitre au cours des années 1960 en raison de sa fragilité et des rendements de misère qu’il donne.

Le malbec

Qu’on l’appelle malbec, côt, auxerrois ou noir de Pressac, c’est bien du même cépage qu’il s’agit. En France, il a pu prendre jusqu’à 30 noms différents au 19e siècle où il était beaucoup plus répandu qu’aujourd’hui.

Le grenache

Le grenache est l’un des cépages noirs les plus représentatifs des vignobles méditerranéens. Son origine espagnole ne fait pas de doute, et il est toujours abondamment cultivé dans toute la péninsule ibérique.

Le carignan

Pendant des décennies, le carignan a été le cépage noir le plus cultivé en Franc ; il a même dépassé 200 000 hectares de plantation à la fin des années 60. Mais il est désormais en nette régression et ne subsiste...

Le sauvignon blanc

D’où vient-il, ce sauvignon ? Les ampélographes en débattent encore et, à ce jour, aucune certitude n’est acquise. Son origine se perd dans les méandres de la mémoire collective, la seule certitude étant que son berceau est français, quand son presqu’homonyme, le savagnin, nous vient plus sûrement du Tyrol.

Le riesling

Le riesling est l’un des plus grands cépages blancs du monde, et l’un des plus cultivés, mais en France, c’est seulement en Alsace qu’il est bien connu. Il y donne des vins blancs secs de très grande qualité, mais aussi des vins liquoreux étonnants, issus de vendanges tardives.

Le pinot noir

Les pinots constituent une famille innombrable de cépages noirs et blancs : les ampélographes en connaissent près d’une quarantaine ! Celui qui nous occupe est le pinot noir originaire de la Bourgogne, que l’on peut regarder à bon droit comme le plus grand cépage noir français, avec le cabernet-sauvignon.

Le gamay

L’ampélographie traditionnelle recense trente gamays différents, pour la plupart oubliés et fort peu répandus. Celui qui nous occupe est le gamay à jus blanc, qui est le grand cépage noir du Beaujolais. Sur les beaux coteaux de ce vignoble, il a acquis une grande popularité et y connait ses plus grandes plantations.

Le chenin

Ce très vieux cépage français est connu de longue date pour être LE grand cépage blanc de l’Anjou et de la Touraine. Il a la particularité de donner des vins de qualité aussi bien secs, que moelleux, liquoreux, ou effervescents comme à Saumur. Son origine est incertaine, même si tout le monde admet qu’elle remonte au Moyen-Age.

Le chardonnay

A l’instar de son compère le pinot noir, le chardonnay est l’autre grand cépage de la Bourgogne et de la Champagne. Toutes deux lui doivent une partie de la notoriété planétaire qu’elles ont acquise.

Le cabernet-sauvignon

Cépage noir mondialement connu, le cabernet-sauvignon est réputé pour être le cépage bordelais par excellence. Il n’est pas que cela. « C’est le plus grand cépage noble français » écrit Pierre Galet dans son Dictionnaire encyclopédique des cépages.

La syrah

D’où vient ce beau cépage noir, au nom oriental et à l’orthographe bizarre ? Pour les uns, il a été rapporté de la ville de Schiraz par des Croisés, d’où son nom. Pour d’autres, il était déjà connu des Romains sous le nom de Syriaca. Certains encore avancent l’idée qu’il est venu d’Egypte en passant par Syra…cuse !

Le tannat

Le tannat est le cépage noir le plus représentatif de la Gascogne viticole. On situe généralement son origine dans les Pyrénées ; il est aujourd’hui très répandu dans le Béarn et le Pays Basque. C’est le cépage de référence des vins de Madiran et d’Irouléguy.

Le sémillon

Le sémillon est l’un des cépages blancs traditionnels du Bordelais, dont on trouve la trace dès le 18e siècle en Gironde. Au fil du temps, il est devenu le grand cépage des vins liquoreux de Sauternes, Barsac ou encore Monbazillac.

Le petit verdot

Le petit verdot serait-il encore de ce monde si les viticulteurs médocains n’avaient résisté envers et contre tout à son extinction programmée ? On peut encore en douter. Heureusement, le petit verdot, cépage noir hautement qualitatif et bien bordelais, n’est plus en voie de disparition.

Le merlot

S’appelle-t-il merlot parce qu’il a la couleur d’un merle noir, où bien parce qu’il est le raisin préféré de cet oiseau ? Des deux explications, la plus exacte n’a jamais été identifiée ; on peut donc supposer qu’elles sont toutes les deux valables.

Le cabernet franc

Tout porte à croire que le cabernet franc est l’un des plus vieux cépages noirs de France, en tout cas le plus vieux du Bordelais. Son nom indique clairement qu’il s’agit d’un proche parent du cabernet-sauvignon, issu comme lui de la famille des carmenets.