Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble

Prochain lancement de la campagne Primeurs 2020

2020, le millésime qui remet le vin sur toutes les lèvres


En cette période compliquée, faite d’imprévus, vous vous posez certainement des questions au sujet de la prochaine campagne primeurs.
Bordeaux est en ébullition et se prépare à une campagne inédite puisque, pour la première fois, la semaine des dégustations primeurs (du 26 au 29 avril) aura lieu simultanément dans plusieurs pays, laissant entrevoir un début de mise en marché dans les premières semaines de mai.

En attendant des dates plus précises nous avons souhaité vous donner une première vision du millésime 2020.

2020 c’est avant tout une offre de vins de haut niveau : une grande élégance aromatique, de belles concentrations et une remarquable profondeur de matière, mais aussi un grain de tanin déjà très soyeux et surtout de l’énergie et de la fraîcheur, pour un équilibre magistral au rendez-vous. Voilà une brève synthèse d’un millésime qui pourtant ne se laisse pas résumer : il y aura de grands vins, mais pas de vérité en termes de style.

2020 c’est aussi une brillante filiation en devenir : à ce stade, le profil du millésime nous apparait au croisement entre 2018 - année de tous les superlatifs en termes de couleur, de tanins, de sucres, d’alcool, d’arômes - et 2019 - solaire également mais au ressenti plus frais, plus tendu. Pourtant, 2020 nous semble évoluer dans le registre des grands millésimes “classiques” ; la comparaison que l’on est toujours tentés de rechercher irait alors vers 2016... ou 2010.

2020 c’est également une année de petits rendements. Avec plus de 50 jours sans pluie l’été dernier, certains vignobles ont souffert des blocages de maturité caractéristiques des millésimes chauds et secs, quand d’autres sur la rive droite et sur les secteurs argilo-graveleux de la rive gauche ont tiré parti de leurs sous-sols, jouant le rôle de réserves hydriques. Les volumes disponibles à la vente seront donc faibles pour de nombreux crus.

2020 c’est enfin une projection spirituelle dans des perspectives plus heureuses pour nous tous : nous imaginer déjà en 2023, au moment de recevoir les vins et de les ranger dans notre cave, puis plus loin encore, dans 5 ans, 10 ans ou 20 ans quand nous les déboucherons avec émotion pour les partager avec nos proches.

 

Les alertes en temps réel de chaque sortie primeur  Inscrivez-vous à la rafale

A bientôt sur chateauprimeur.com