Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les appellations

Napa Valley

La Napa Valley est une appellation contrôlée américaine, dite « American Viticultural Area » (AVA), située en Californie dans le comté de Napa. Sa surface plantée est d’environ 18 000 hectares. Son histoire a commencé au milieu du 19e siècle, mais la production de vins d’exception n’a vraiment démarré que dans les années 1960, une vingtaine d’années après l’introduction des méthodes françaises de viticulture. La vallée est flanquée par les monts Mayacamas du nord-ouest au sud-est, et à l’est par les monts Vaca. La région jouit d’un climat doux, plus humide de novembre à avril et chaud et sec ensuite. L’est de la vallée est plus aride et le nord, protégé par les montagnes, est plus chaud. Au sud, le sol est essentiellement composé de sédiments dus au retrait de la baie de San Pablo, tandis qu’au nord le sol contient des roches volcaniques et des laves pétrifiées. Les petites collines qui parsèment la vallée, notamment autour de Yountville, témoignent de ce passé volcanique.
La Napa Valley inclut 16 sous-appellations formées entre 1983 et 2011 : Los Carneros ; Howell Moutain ; Wild Horse Valley ; Stags Leap District ; Mount Veeder ; Atlas Peak ; Spring Mountain District ; Oakville; Rutherford; St. Helena ; Chiles Valley ; Yountville ; Diamond Mountain District ; Oak Knoll District ; Calistoga et enfin Coombsville. Les cépages les plus fréquents cultivés par les 800 producteurs sont le cabernet-sauvignon, suivi du merlot, du pinot noir, du zinfandel, du chardonnay, du sauvignon. Dans une moindre mesure, on trouve de la petite syrah (durif) et de la syrah, de la marsanne et du malbec ainsi que des cépages italiens.
Les vins de la Napa Valley sont des vins de garde, plus corsés que les vins bordelais, offrant des arômes de fruits rouges, de laurier et de cacao, avec des tanins structurés. Parmi les domaines de grande renommée, signalons Opus One à Oakville ou Dominus à Yountville.