Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les appellations

Jurançon

L’aire de production de l’AOC Jurançon se trouve dans le Béarn, entre Pau et Oloron-Sainte-Marie. Le vignoble couvre environ 940 hectares. Il produit trois types de vin blanc : le Jurançon sec, le Jurançon moelleux et le Jurançon liquoreux issu de vendanges tardives. L’AOC reconnaît deux cépages principaux : le gros manseng (plutôt pour le sec, car il produit moins de sucre) et le petit manseng. Ces deux cépages ont une bonne acidité, équilibrée par un sucre exceptionnel. Ils peuvent éventuellement être complétés par du courbu blanc, et très rarement par du lauzet blanc ou du camaralet de Lasseube, cépages locaux très confidentiels. Le vignoble pousse en terrasses ou en amphithéâtre sur les pentes des collines pyrénéennes exposées sud - sud-est, sur des sols argilo-gréseux ou des sols de silex et de galets, avec quelques zones calcaires.

Les Jurançons moelleux et liquoreux exhalent des arômes de miel et de fruits exotiques avec une légère acidité. Ils accompagnent parfaitement le foie gras, les fromages bleus et les desserts aux agrumes, ou tout simplement en apéritif. Ils peuvent vieillir une quinzaine d’années. Le Jurançon sec, avec ses notes de miel, de pêche et de genêt, s’accorde avec les poissons d’eau douce, la viande blanche et les fromages de brebis.