Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les appellations

IGP Gard

L’indication géographique protégée (anciennement vin de pays) du Gard est produite sur les coteaux et dans la plaine littorale du Gard. La région est soumise à deux saisons sèches, en hiver et en été, et à deux saisons pluvieuses en automne et au printemps, avec un climat de type méditerranéen. Les sols sont variés : des coteaux argilo-calcaires et des roches minérales dans les Cévennes et les hautes zones de garrigue sèches en été, tandis que les Costières du sud-est et le plat pays littoral présentent des sols plus sableux et limoneux. L’IGP existe en rouge, blanc et rosé. Parmi la trentaine de cépages rouges autorisés, les plus fréquents sont le merlot, la syrah, le cabernet-sauvignon et le cinsault ; en blanc, ce sont le chardonnay, le sauvignon, le viognier et le vermentino.

La majorité de ces vins sont à consommer dans leur jeunesse. Les rouges sont fruités et juteux, avec des tanins doux, tandis que les vins blancs et rosés sont aromatique et frais.