Le Journal du Vin


Au cœur du vignoble > Les appellations

Anjou

Le vignoble d'Anjou situé dans la vallée de la Loire et à la fin de la vallée du Loir, ainsi que dans la vallée du Layon et la vallée du Thouet, entre Saumur et l'ouest d'Angers, recouvre plusieurs appellations prestigieuses pour une étendue d'environ 5 000 hectares. L'Anjou est divisé en trois aires géographiques et géologiques: l'Anjou noir dont le sol est composé d'ardoises schisteuses et de carbonifères à l'ouest d'Angers , l'Anjou blanc avec son fameux tuffeau calcaire autour de Saumur et la vallée de la Loire avec des terroirs sablonneux et graveleux. L'AOC Anjou Blanc entre Saumur et Angers recouvre 600 hectares surtout en chenin complété marginalement de chardonnay et de sauvignon produisant des vins blancs aux arômes de pomme et d'agrumes. L'Anjou Gamay sur 100 hectares est monocépage pour des rouges souples et aromatiques. Les AOC Cabernet d'Anjou (cabernet franc et cabernet-sauvignon) et Rosé d'Anjou (surtout du grolleau, suivi en majorité de cabernet franc et de cabernet-sauvignon) se retrouvent dans tout l'Anjou, donnant naissance à des rosés frais et fruités, parfois épicés. La région produit des vins rosés mousseux à base de cabernet franc, cabernet-sauvignon, gamay, grolleau et grolleau gris et parfois de pineau d'Aunis.