Si on retrouve des traces de la famille à partir de 1246, et dans celle du Mousquetaire du Roi D’Artagnan (né Charles de Batz), c’est véritablement vers la moitié du XIXème siècle que la famille Gélas lie son destin avec celui de l’Armagnac.
Guillaume Gélas, tonnelier de son état, cède en 1865 son affaire à son fils Baptiste. Ce dernier créé la Maison Gélas, il emménage dans les locaux actuellement occupés et il démarre une activité d’élaboration et de négoce d’armagnacs. En 1910, son fils Louis prend la direction de l’entreprise et acquiert une propriété plantée de vigne à Manciet, le Château de Martet, toujours dans le giron familial. Homme public, il occupera des fonctions d’élu dans sa ville et au niveau départemental.
Après la seconde guerre mondiale, Pierre succède à son père Louis et donne à la maison familiale, une dimension internationale. Aujourd’hui, son fils Philippe, représentant la quatrième génération de la famille Gélas, dirige la société depuis fin 2001. Il perpétue l’esprit novateur de ses aïeux en initiant des armagnacs mono-cépages, affirmant ainsi la différence de la Maison Gélas : l’Armagnac Autrement...

Voir tous les Gelas


Taux d’alcool : 45.20