Depuis 1953, C’est  Martine Lafitte qui est à la tête du Domaine Boingnères, entreprise familiale créée en 1807 par ses aïeux à La Bastide d’Armagnac, en pays landais. Elle incarne la cinquième génération à défendre les vraies valeurs et le savoir-faire ancestral de cette lignée de grands faiseurs d’Armagnac. Au cœur de l’aire du Bas-Armagnac, moitié sur la commune de La Bastide et moitié sur le village de Saint-Vidou, Folle Blanche, Colombard et Ugni blanc se partagent les 24 hectares du vignoble au terroir argilo-siliceux. Les vendanges s’effectuent de façon mécanique avec des tombereaux spéciaux permettant la récupération du jus par le plateau inférieur. Deux cuves de 30 et 40 hectolitres sont dédiées aux assemblages. 70 hectolitres de moût par hectare de vendange ne donnent au final qu’environ 10 hectolitres d'eau-de-vie…
La mise en bouteille s’effectue au fil de la vente, puisque l’alcool ne vieillit qu’en fût. Dans le chai, le temps s’écoule, lentement, bonifiant l’inestimable eau-de-vie dont les vapeurs s’exhalent. Initiée très jeune aux traditions familiales, Martine Lafitte a un faible pour la Folle Blanche. Le Domaine lui consacre 14 hectares, plus de la moitié de son vignoble. Ce sont ses grains qui donnent au grand Armagnac Boingnères son élégance, sa féminité, son côté floral et aérien. Les notes “masculines” sont apportées par le Colombard. Quant à l’Ugni Blanc, il est là pour créer le lien entre les cépages dans l’assemblage

Voir tous les Domaine Boingnères


Taux d’alcool : 48.00