Doté d’un patrimoine de vieilles vignes certifiées en bio depuis près de 30 ans (1991), le Domaine Guillot-Broux compte parmi les meilleurs du Mâconnais, servant de porte-drapeau à l’appellation. Lors de sa création en 1978 par Jean-Gérard Guillot, il couvrait à peine un hectare de vignes, contre 17 aujourd’hui (appellations Bourgogne, Mâcon Cruzille, Mâcon Chardonnay). Au décès du vigneron en 2008, ce sont ses fils, Emmanuel et Patrice Guillot-Broux, qui ont repris les rênes.
Les chardonnays et les cépages rouges - pinot noir et gamay - sont présents en proportions quasi égales dans l’encépagement. Les vignes sont essentiellement plantées sur des coteaux argilo-calcaires - d’où cette minéralité perceptible, plus ou moins selon les cuvées - avec des variations géologiques différentes d’un terroir à l’autre, induisant un travail dans le respect du parcellaire, à la vigne comme au chai. Les lots des plus grands terroirs ne sont pas assemblés, mis en bouteille individuellement.
Une grande diversité d’expressions caractérise donc la gamme du Domaine Guillot-Broux mais suivant toujours le même cap gustatif : des vins d’un réel classicisme, qui savent composer avec la recherche d’une vendange bien mûre pour offrir un fruit fin et complexe, frais et fringant, merveilleusement savoureux, où l’impact de l’élevage sous bois reste très discret.

C’est notre plus ancienne vigne de pinot noir. Notre grand-père alla chercher des greffons à Pommard et replanta ce cépage noble. Noble, mais capricieux. C’est pour cette raison que cette cuvée n’est mise en bouteille que sur les grands millésimes. Garde : 10 à 15 ans

Elevage : 11 mois en fûts de chêne
Cépage : Pinot noir
Production : 4 200 bouteilles
Surface : 0,8 hectares
Densité de plantation : 8 000 pieds / hectares
Rendement : 40 hectolitres / hectares
Sol : Marne et calcaire
Date de plantation : 1956

 

 

Voir tous les Domaine Guillot-Broux


Taux d’alcool : 12.50

Nos clients ont également acheté :

Nous vous conseillons également :