Château Côte de Baleau 2010 :
Robe foncée presque noire, bouquet un peu réservé, mais une symphonie d’arômes en bouche, avec des fruits, du chocolat, de la cerise, un zeste de vanille. C’est une bouteille très complète, très concentrée, illustration parfaite d’un grand millésime et de son influence sur la complexité du merlot, surtout quand les vignes sont âgées. Les amateurs devront prendre un peu de patience avant de déboucher ce vin bâti pour durer et se bonifier avec le temps. Mais les amoureux de vins jeunes pourront l’ouvrir sans risque d’être déçus…

 

Bernard Burtschy, le Figaro « Dense, notes de mûres et d’épices, un vin serré »

 


Le Château Côte de Baleau avait pour objectif de faire partie des Grands Crus Classés de Saint-Emilion… C’est chose faite avec le millésime 2012, consacré par le fameux palmarès de l’appellation.

Ici tout est mis en œuvre pour pousser le vin à son meilleur niveau, avec une récente rénovation du chai et une modernisation du cuvier. Le vignoble de huit hectares est essentiellement composé de merlot (70%), avec du cabernet franc et du cabernet-sauvignon en proportions égales. En avril 2013, Sophie Fourcade a vendu Côte de Baleau à la famille Cuvelier (Clos Fourtet, 1er Cru Classé B) ainsi que son autre propriété Les Grandes Murailles, mais elle en assure toujours la direction.

Le vin de Côte de Baleau séduit par son soyeux et ses notes gourmandes de fruits noirs, tout en gardant un côté discret et élégant. Apte à la garde, il charmera aussi dans sa jeunesse sur son fruit pur.

Voir tous les Château Côte de Baleau


Taux d’alcool : 14.50

The Wine Advocate 91
RVF 16,5
Wine Spectator 89
JM Quarin 90
Jancis Robinson 16