Perché sur le plateau de graves et d’argiles de Grand-Puy (« petite croupe de terrain » en patois bordelais), Grand-Puy-Lacoste est situé à environ 20 mètres au-dessus du niveau de la mer. Son vignoble de 55 hectares, majoritairement des vieilles vignes de cabernet-sauvignon (75%), n’a pas été étendu depuis le classement du cru en 1855, c’est-à-dire qu’aucune parcelle voisine n’a été annexée. Cela explique en partie la qualité régulière du vin de Grand-Puy-Lacoste au fil des décennies, et particulièrement depuis la reprise de la propriété par la famille Borie en 1978. François-Xavier Borie dirige le cru, conseillé par l'oenologue Eric Boissenot.

« GPL » pour les initiés incarne le grand Pauillac classique, avec un profil nerveux et droit. Cette trame tannique remarquable l’emmène très loin dans le temps, jusqu’à révéler un moelleux admirable qui n’apparaît qu’avec l’âge. Il est clair que le niveau qualitatif de son vin place Grand-Puy-Lacoste largement au-dessus de son classement de 5e Cru.    
                 
Lacoste Borie, le Second vin, est une très belle entrée en matière pour apprécier toute la sève de Pauillac.

 

Voir tous les Château Grand-Puy-Lacoste


Taux d’alcool : 13.00

The Wine Advocate 92
RVF 17
Wine Spectator 91
JM Quarin 89
Jancis Robinson 17