Si Chasse-Spleen est l’une des valeurs les plus sûres du Médoc, c’est parce que le cru est depuis 40 ans une histoire de femmes : d’abord (dès 1976) Bernadette Villars, fille du négociant Jacques Merlaut, puis à partir de 1992 sa fille aînée, Claire, et aujourd’hui Céline, la cadette. Cette dernière continue d’insuffler à la propriété familiale un formidable élan, millésime après millésime, pour maintenir les vins au sommet de l’appellation Moulis. Elle tire le meilleur parti de son vignoble situé dans le secteur du Grand Poujeaux, un très bon terroir de graves garonnaises sur socle calcaire où s’épanouissent cabernet-sauvignon (65%), merlot (30%) et petit verdot. Les vins offrent un attrait immédiat, dans une bouche ample tout en étant finement tramée. 

Le Second vin est L’Héritage de Chasse-Spleen.

 

Chasse-Spleen 2016 la magie d’un ensorceleur

Chasse-Spleen 2016, ce n’est pas un aguicheurs, non : c’est un séducteur de haut vol issu du secteur du Grand Poujeaux, jolie croupe calcaire dans l’appellation Moulis. Depuis 1976, ce sont des femmes qui ont succédé à Bernadette Villars pour préparer la naissance année après année des vins de Chasse-Spleen. Céline Villars-Foubet aujourd’hui sait très bien faire pour continuer cette magie. Avec du cabernet-sauvignon, suivi de merlot et un complément de petit verdot, tout ce terroir de graves garonnaises  est magnifiquement résumé en ce délicieux millésime 2016.

Ce charmeur exhale des arômes de fruits rouges et de cerise noire avec une bouche très ample sur une trame merveilleusement fine.  Cela donne un vin parfaitement ensorceleur d’un beau grenat profond, très volumineux et à la finale persistante comme une musique entraînante…

Pour se laisser ensorceler, c’est maintenant !
 

Voir tous les Château Chasse-Spleen


Taux d’alcool : 13.50

JM Quarin 92-93
Jancis Robinson 16-20

Nous vous conseillons également :