Château Labégorce 2007 :
Les tanins parfois vigoureux de cet excellent cru se sont civilisés dans un millésime souple comme 2007. C’est donc toute la finesse du terroir de Margaux qui se fait jour ici, avec une robe de joli grenat, des senteurs vives, beaucoup de souplesse, des arômes de réglisse et de cerise, pour un agrément immédiat. Le bois ne domine plus et laisse place au fruit. La parité exacte entre cabernets et merlots donne un bon mariage de rondeur et de fraîcheur. Inutile d’attendre des années, ce Labégorce 2007 révèle désormais tous ces atouts. Au déjeuner avec viandes blanches et fromages à pâtes molles.


Propriété de la famille Perrodo, sous la direction de Marjolaine Maurice-de-Coninck, le Château Labégorce est une référence renommée de l’appellation Margaux. Lui et le Château Labégorce-Zédé sont désormais réunis sous une seule étiquette depuis le millésime 2009. Sur un terroir de graves et de cailloux, dont une zone très riche en limons, les 70 hectares de vignes sont plantés de cabernet-sauvignon à 50% et de merlot à 40%, complétés par du cabernet franc et du petit verdot.

Pouvant se garder une vingtaine d’années, les vins de Labégorce évoquent un peu ceux de Saint-Estèphe, avec leur style racé, tannique et suave à la fois.

Voir tous les Château Labégorce


Taux d’alcool : 13.00

Jancis Robinson 15,5

Nous vous conseillons également :