Château Doyac 2008 :
Moins solaire et chaud que les deux millésimes suivants, le 2008 a engendré en Médoc des vins qui ont longtemps été austères, mais commencent aujourd’hui à livrer leurs secrets. Ceux d’une structure droite, très classique, d’où la sévérité a disparu pour laisser place à un agrément savoureux. Belle tenue en bouche, arômes de fruits noirs, cuir et pruneau, finale fraîche. A ouvrir sur un gigot d’agneau, ou une omelette aux croutons.


Planté sur un terroir calcaire orienté au Sud, sous-sol d’argile, le vignoble du Château Doyac couvre 34 hectares d’un seul tenant. Il affiche un encépagement très rive droite, à forte dominante de merlot (80%), complété par du cabernet-sauvignon. C’est le choix de son propriétaire Max de Pourtalès, ancien financier, qui a changé de vie en rachetant le château en 1998. Après une formation pour adultes en viticulture/œnologie et avec l’appui du fameux œnologue médocain Eric Boissenot, il a progressivement hissé les vins de Doyac au rang des meilleurs du Haut-Médoc. Ce choix judicieux de l’encépagement adapté au terroir du vignoble se traduit par des vins d’une jolie fraîcheur.

Grâce à leur assemblage dominé par le merlot, les vins de Doyac offrent beaucoup de charme, de quoi les apprécier jeunes sur leur belle palette aromatique : fruits rouges mûrs, épices, vanille, amande grillée et sous-bois.

Voir tous les Château Doyac


Taux d’alcool : 13.50

Nos clients ont également acheté :

Nous vous conseillons également :