Château Camensac 2008 :
C’est le millésime du renouveau à Camensac , le dégustateur Jacques Dupont (LE POINT) annonce « un vin beaucoup plus précis qu’autrefois ». En outre, il apparait que ce millésime, qui fut d’abord jugé en primeur un peu masculin, n’a pas cessé de gagner en féminité, c'est-à-dire en rondeur et en douceur. S’il a évidemment gardé quelques éléments de virilité issus du cabernet-sauvignon, ce 2008 affiche une belle tenue, avec une structure massive et des arômes inattendus de bois, de chocolat et surtout de fruits noirs. Inutile de se presser, il va encore gagner en charme pendant quelques années. Mais on peut déjà se régaler sur un confit de canard, ou un bon camembert.


Ce 5e Cru Classé du Haut-Médoc est idéalement situé à la lisière de l'appellation Saint-Julien, sur 75 hectares plantés à 60% de cabernet-sauvignon et à 40% de merlot. Les sols de graves pentus favorisent un bon drainage, pour des pieds de vignes épargnés de l’humidité. Le domaine a été racheté en 2005 par Jean Merlaut et Céline Villars-Foubet, du Château Chasse-Spleen. Ce dernier cru partage donc avec le Château de Camensac sa brillante équipe technique menée par Claire Thomas-Chenard, d’où l’essor qualitatif incontestable de la production. Sans oublier que l'oenologue Eric Boissenot apporte ses conseils précieux.

Frais et séduisants, les vins de Camensac s’expriment sur de beaux arômes de fruits noirs avec des notes épicées.

Son Second vin est La Closerie de Camensac.

Voir tous les Château Camensac


Taux d’alcool : 13.00

RVF 15,5
Jancis Robinson 16,5

Nous vous conseillons également :